Suis-je capable de sortir avec une personne trans ?

Si tu as rencontré une personne trans avec laquelle tu as envie d’entretenir une relation, et que tu ne t’y connais pas trop à ce sujet, tu es peut-être un peu perdu·e. Pour te renseigner, et réfléchir à tout cela, voilà quelques informations.

C’est quoi la transidentité déjà ?

Quand on naît, selon les organes génitaux que l’on voit, on nous assigne une identité de genre. C’est-à-dire que quand on a une vulve, on est considérée comme une fille, et donc on est élevé·e selon certaines spécificités : on va porter des vêtements différents, nous offrir certains jouets, attendre de nous qu’on ait des intérêts, et des qualités considérées comme “féminines”, afin de faire de nous des individus de genre féminin. Quand on a un pénis, on est considéré comme un garçon, et c’est donc les caractéristiques dites “masculines” qui seront plus présentes dans notre éducation. Pourtant, pour certaines personnes, leur ressenti ne correspond à ce genre qui leur a été assigné à la naissance. Elles se sentent filles, alors qu’elles ont été considérées comme des garçons jusque là, ou au contraire se sentent garçons alors qu’elles ont été considérées comme des filles. Ce sont des identités parfaitement légitimes, et il n’y a pas à les remettre en question. Chacun·e a son ressenti.

Lorsqu’on est une personne trans et qu’on décide de la vivre ouvertement, on passe alors par une transition sociale. C’est-à-dire qu’on met en place tout un tas de choses pour être perçu·e par la société comme ayant le même genre que ce que l’on ressent. Cela passe par changer de prénom, de pronom (passer de “il” et des accords masculins, à “elle” et aux accords féminins, et vice versa, par exemple), modifier son apparence si on le souhaite, …

Certaines personnes décident également de se lancer dans d’autres transitions : des transitions physiques (grâce à la prise d’hormones, ou à des opérations, …), un changement d’état civil,… C’est chacun·e qui décide de ce qu’elle ou il veut faire. Il n’y a pas de bonnes manières d’être trans, il n’y a pas de personnes “plus” trans que d’autres, parce qu’elles ont choisi d’avoir recours à des opérations.

On parle peu des personnes trans, et quand on ne s’est jamais renseigné sur la question, on peut être désorienté-e par une identité qu’on découvre, et on peut avoir tendance à rejeter ces personnes.

Pour en savoir plus, tu peux consulter notre article : [C’est quoi une femme ? Et un homme ?]()

Sortir avec une personne trans

Comme on entend peu parler des personnes trans, on a tendance parfois à rejeter, et à refuser d’entretenir des relations intimes avec des personnes trans, alors que leur identité est parfaitement légitime, et que ce ne sont pas moins des femmes et des hommes parce qu’elles et ils sont trans.

Pour y réfléchir, tu peux regarder cette vidéo de Alistair H Paradoxae qu’on trouve très claire :

  • Genre //
  • LGBTQIA+ //
  • couple //

Écrit par :

  • En avant toute(s) -