Il ou elle me rabaisse souvent

#amour
#couple
#violence

« Je suis sans cesse rabaissée par mon copain. Quand il est stressé ou énervé, c’est moi le souffre-douleur et la soi-disant responsable de tous ses malheurs, et dès que j’essaie de lui parler pour qu’il se calme je me fais rabaisser. Il me dit de fermer ma gueule, etc. , alors que je veux seulement essayer de le calmer […], mais rien n’y fait. Il me traite comme un chien. Plus j’essaie d’être gentille quand il est dans cet état, plus il me rabaisse. J’ai perdu toute confiance en moi. Je me sens vide, sans intérêt. Il me reproche sans cesse de ne pas bosser. Il ne me laisse pas le temps de retrouver un boulot, et quand je n’en n’ai pas il est exécrable. Je ne comprends pas. Je pleure tous les jours. Il est indifférent à ça, au fait que je me sente mal ; je ne sais même pas s’il a conscience du mal que ça me fait. Pourtant, quand il est normal, c’est un ange, plein d’attentions ! Mais il a ce côté démon en lui. il devient très dur, mauvais, comme s’il n’avait plus aucun amour pour moi. »

« Au début de notre relation, il était adorable et appréciait mon mode de vie. Puis, il a commencé à tout critiquer : la façon dont je m’habillais, celle dont je cuisinais … J’avais beau mijoter son plat préféré, il ne le mangeait pas. Lorsque je lui faisais comprendre qu’il me traitait mal, il menaçait de vouloir se suicider. Devant mes amis, il était calme et personne ne pouvait se douter de comment il se comportait avec moi. »

Si tu veux témoigner, ou lire d’autres témoignages de personnes ayant vécu ce type de situation, tu peux aller sur le site de Polyvalence : Brisons les silences, et le Tumblr de Paye ton couple !

Les signes de l’abus

Ton ou ta partenaire :

  • Te rabaisse, te dit que tu es con·ne, nul·le, que tu ne sers à rien ;
  • T’humilie ;
  • Te crache dessus ;
  • Critique ton apparence physique, te dit que tu es moche ou trop gros·se ;
  • Veut contrôler ta manière de t’habiller ou de te maquiller ;
  • Dénigre tes projets et tes ambitions ;
  • Te dit que tu n’arriveras jamais à atteindre tes buts ;
  • Te dit que tu es une mauvaise mère ;
  • Te trompe et te dit que c’est de ta faute s’il·elle le fait ;
  • Te trompe pour prouver qu’il·elle est plus désirable que toi ;
  • Te dit que tu ne trouveras jamais quelqu’un de mieux et que tu as de la chance d’être avec lui·elle ;
  • Te dit que c’est de ta faute s’il·elle est violent·e ;
  • Te dit que tu es fou·folle quand tu lui fais des reproches.

Réagir

On a tou·te·s des jours où l’on se sent nul·le, moche ou bête. Personne n’a confiance en soi 24h/24h ! Surtout dans un monde qui attend de nous que l’on ait un corps parfait, que l’on soit productif·ve et efficace à tout moment. Pour les femmes particulièrement, les exigences sont grandes : être belle, être mince, être douce, à l’écoute, sociable et disponible, être une “bonne mère”, une “bonne épouse” tout en ayant une carrière et un revenu. Ne pas répondre à ces critères inatteignables, c’est prendre le risque d’être jugée et dévalorisée et de rejoindre la catégorie des “chieuses” ou des “hystériques”.

Dans un couple, l’écoute et le soutien sont essentiels pour que chacun·e se sente bien dans sa peau. Rabaisser l’autre, c’est lui manquer de respect.

Pour aller plus loin sur la question des différentes attentes envers les femmes et les hommes dans un couple, tu peux lire notre article « Pourquoi on dit que ce sont les hommes qui sont violents ? »

Dans un couple, l’écoute et le soutien sont essentiels pour que chacun·e se sente bien dans sa peau. Rabaisser l’autre, c’est lui manquer de respect.

Lorsque ton/ta partenaire se comporte de cette façon, il/elle renforce son emprise sur toi. En affaiblissant ta confiance en toi, il/elle cherche à te dominer et à te contrôler. Choisir d’être ensemble, c’est s’engager à se soutenir. Mais ce soutien doit être, lui aussi, égalitaire. Ça ne peut pas être toujours la même personne qui fait des efforts, qui s’efface, qui ne dit rien pour ne pas froisser ou blesser l’autre. Lorsque c’est le cas, cela empêche le dialogue et peut te faire beaucoup de mal. Pour cette raison, tu peux en parler à quelqu’un ! N’hésite pas à compter sur tes proches pour te soutenir et te remonter le moral dans les moments difficiles. Les associations, tes ami·e·s, ta famille ou tes collègues peuvent t’aider à reprendre confiance en toi et à sortir de cette situation.

En avant toute(s)

à lire aussi

Je discute sur le tchat

Tu te poses des questions sur ton couple ou ta famille ? Ta meilleure amie vit des violences et tu ne sais pas comment l’aider ? Une soirée étudiante s’est mal passée ?

En parler sur le tchat

Un tchat anonyme, sécurisé dont la confidentialité est garantie

Une écoute bienveillante et des conseils de professionnel·les

Un tchat entièrement gratuit

Lundi au jeudi : de 10h à 00h
Vendredi et samedi : 10h à 21h