Ma famille veut me marier

#contrĂŽle
#famille

« Nous Ă©tions en visite dans les Balkans quand mes parents ont dĂ©couvert que je frĂ©quentais quelqu’un. Il avait 17 ans et il s’était passĂ© environ un an depuis que je l’avais rencontrĂ© la premiĂšre fois sur Internet. Ma famille est entrĂ©e dans une fureur folle. Ma mĂšre m’a frappĂ©e avec un marteau en plastique sur la tĂȘte. Mon pĂšre me lançait des objets tandis que mon oncle me battait. Les semaines suivantes, ils m’ont enfermĂ©e dans la maison. Je ne pouvais pas aller aux toilettes ni utiliser le tĂ©lĂ©phone sans surveillance. »

Giulia

« Je suis une algĂ©rienne ĂągĂ©e de 23 ans (
) aujourd’hui allah a mis sur mon chemin un homme merveilleux (
) Il est venu demander ma main Ă  mon pĂšre qui a refusĂ© car il est BrĂ©silien (converti depuis maintenant 8 ans mashAllah). J’ai malgrĂ© tout insistĂ© envers mes parents car je l’aime vraiment beaucoup mes parents s’en sont donc pris Ă  moi car en plus de ça j’ai refusĂ© d’épouser un homme que mon pĂšre m’a prĂ©sentĂ©, ma mĂšre m’a tapĂ©e, m’a crachĂ© dessus, m’insulte tous les jours (et de trĂšs trĂšs graves insultes) me dit que je suis la honte de la famille car je veux Ă©pouser un non-arabe et mon pĂšre m’ignore complĂštement. Evidemment je n’ai plus aucune vie sociale, plus d’ami plus de tĂ©l portable, ils m’ont pris ma cb tout mon argent, ils veulent mĂȘme que j’arrĂȘte de travailler. »

Jalila, 23 ans

Les signes de l'abus

Des membres de ta famille :

  • T’obligent Ă  mettre fin Ă  ta relation ;
  • T’obligent Ă  Ă©pouser quelqu’un d’autre ;
  • T’insultent parce que tu es en couple ;
  • T’humilient Ă  la maison et face Ă  d’autres personnes ;
  • Te privent de nourriture ;
  • ContrĂŽlent tes allĂ©es et venues, ta maniĂšre de t’habiller, tes frĂ©quentations ;
  • T’empĂȘchent d’aller sur Internet, de tĂ©lĂ©phoner ;
  • Menacent de t’envoyer vivre ailleurs, de t’enfermer, de te marier, de te tuer si tu ne mets pas fin Ă  ta relation amoureuse actuelle.

RĂ©agir

Toute autorité parentale a des limites !

Tu es la/le seul·e Ă  pouvoir disposer de ton corps et choisir comment tu vis ta sexualitĂ©. Les insultes, coups, rabaissements et menaces de la part de ta famille sont des violences dont tu peux te protĂ©ger. Tu peux craindre que t’opposer au choix de ta famille crĂ©e une sĂ©paration forte et une opposition de leur part, qu’ils soient jugĂ©s par les voisins, la communautĂ©, les ami·es et le reste de la famille, la justice et qu’ils·elles soient dĂ©shonoré·e·s. Mais le fait qu’ils dĂ©cident Ă  ta place peut te mettre en danger. Lorsque des membres ou ami·e·s d’une famille imposent Ă  leur fils·le, cousin·e, niĂšce, sƓur, une union non dĂ©sirĂ©e, ils/elles procĂšdent Ă  un mariage forcĂ©, et c’est puni par la loi.

Ynaée Benaben et Louise Delavier

Ă  lire aussi

Je discute sur le tchat

Tu te poses des questions sur ton couple ou ta famille ? Ta meilleure amie vit des violences et tu ne sais pas comment l’aider ? Une soirĂ©e Ă©tudiante s’est mal passĂ©e ?

En parler sur le tchat

Un tchat anonyme, sécurisé dont la confidentialité est garantie

Une écoute bienveillante et des conseils de professionnel·les

Un tchat entiĂšrement gratuit

Lundi au jeudi : de 10h Ă  00h
Vendredi et samedi : 10h Ă  21h