Une fille qui couche avec plein de garçons est-elle une pute ?

On entend souvent parler de filles qui couchent, ou embrassent, ou flirtent, avec beaucoup de garçons. Elles ont une réputation de «pute», de «michto», de «fille facile», ou de plein d’autres mots qui se veulent insultants. Cela mène souvent à du harcèlement.

«Pute», c’est une insulte, on l’utilise pour blesser et dévaloriser, et ça signifie prostituée. Or, un·e prostitué·e, c’est une personne qui propose des services sexuels en échange d’argent.

Quand on traite une fille de pute, ce qu’on dit c’est qu’une fille qui couchent avec plein de garçons le fait forcément pour une contrepartie (de l’argent, des cadeaux, …) et pas uniquement parce qu’elle en a envie. Et pourtant, les filles aussi ont des envies, des désirs, et ont le droit d’avoir la sexualité qu’elles désirent !

Une fille qui couche avec plein de garçons, ce n’est pas une pute, c’est une fille qui vit sa sexualité comme elle l’a choisie.

Voir aussi : Les garçons ont-ils plus besoin de faire l’amour que les filles ?

Et si on essayait d’inverser un peu ?

Un garçon qui couche avec plein de filles, on l’appelle un charo, un beau gosse, on dit qu’il «gère». Ce sont des mots positifs, on ne les dit pas pour blesser ou dévaloriser la personne. Souvent, on va même féliciter les garçons d’avoir «réussi» à séduire beaucoup de filles et/ou à coucher avec elles. Pour mettre en valeur le fait qu’il sache faire «céder» les filles.

Pour résumer, quand c’est un garçon qui le fait, c’est positif, et quand c’est une fille, c’est négatif. C’est ce qu’on appelle un double-standard : pour le même comportement, on a des attentes, et des jugements différents selon la personne (ici, si c’est une fille ou un garçon).

  • idées reçues //

Écrit par :

  • En avant toute(s) -