Le cycle des violences

Les violences se produisent lorsque l’un des partenaires cherche à dominer l’autre, en exerçant des pressions qui font vivre à la personne qui les subit de la peur, de la détresse et une grande confusion. On peut observer que la violence obéit très souvent à un cycle, qui se répète au cours de la relation et dont les phases sont généralement de plus en plus rapprochées dans le temps.

Phase 1 : la tension

Ton·ta partenaire instaure un climat de tension avec des crises de colère, des silences pesants ou des regards menaçants. Tu commences à avoir peur, tu tentes d’apaiser les choses et de modifier ton comportement pour ne pas l’énerver. Tu te sens angoissé·e et tu ne sais jamais dans quel état tu vas trouver ton·ta partenaire la prochaine fois que vous vous verrez. Tu sens qu’il·elle va finir par “éclater”.

Phase 2 : l’explosion

Les violences commencent. Elles peuvent être physiques (gifles, coups, morsures, brûlures, séquestration), psychologiques et verbales (insultes, rabaissements, humiliations, chantage, menaces) ou sexuelles (agression, viol), entre autres. Tu subis les violences dans un climat de peur et d’injustice. Rien de ce que tu fais ne peux empêcher sa violence.

Phase 3 : l’excuse

Il·elle trouve des excuses à son comportement. Les justifications sont très souvent liées à un élément extérieur (alcool ou drogues, énervement à cause de quelque chose ou de quelqu’un, travail stressant…). Tu essaies d’accepter ses justifications et de l’aider à changer. Tu doutes de la manière dont tu as a perçu les choses et tu te sens coupable. Tu te dis qu’en faisant des efforts tu pourras empêcher que ça recommence. Il·elle te dit que si tu changes il·elle ira mieux.

Phase 4 : les promesses

Cette phase correspond à un retour au calme apparent. L’agresseur te dit qu’il·elle va changer, se faire aider. Il·elle peut te faire des cadeaux, payer des vacances, se montrer doux·ce, gentil·le et compréhensif·ve. Tu salues ses efforts, tu essayes de changer son comportement, tu espères que cela va durer. Bien souvent, dans les situations de violences au sein des relations amoureuses, ce cycle se répète : après la phase 4, la phase 1 revient et tout recommence, de plus en plus vite. Il est important de repérer si ce cycle se produit dans une relation pour savoir s’il y a des violences. Si tu penses être concerné.e, tu peux avoir des conseils dans la rubrique J’ai besoin d’aide ou nous en parler sur le tchat !

  • couple //
  • violences //
  • relation toxique //

Écrit par :

  • Louise Delavier -
  • En avant toute(s) -