Comment savoir quand ça va trop loin ?

Si tu ne te sens pas bien dans ta relation, c’est que quelque chose ne va pas. Tu peux te faire confiance : si tu n’es pas bien, tu as raison. Même si vous êtes très amoureux·ses, et même si vous avez été très heureux·ses, ce n’est pas pour autant que tu dois rester dans une relation dans laquelle tu ne te sens pas bien. Pour savoir si ça va trop loin, voilà quelques indices

Je me sens isolée Il y a plein de manières de se sentir isolée. L’isolement peut être :

  • géographique : vous avez déménagé dans un autre quartier ou dans une autre ville, loin de tes repères habituels ;
  • social : tu vois de moins en moins tes ami.e.s, tes voisins, etc parce que ton/ta partenaire ne les aime pas ou te l’interdit, tu n’as plus d’occasion de faire de nouvelles rencontres ;
  • affectif : il/elle te dit que tes proches te font du mal, qu’ils·elles sont trop bêtes ou trop cultivé·e·s pour elle, qu’ils·elles disent du mal dans ton dos… Il te reste peu de personnes à qui te confier ;
  • familial : tu es de plus en plus éloigné·e de la famille parce que ton/ta partenaire la critique, ou t’empêche de les voir ;
  • professionnel : il/elle t’a poussé·e à changer de travail ou de branche professionnelle, il/elle t’impose de ne pas travailler.
Je me sens dévalorisée

Ton ou ta partenaire dénigre tout ce que tu fais, il/elle t’humilie quand vous êtes seul·e·s ou devant les autres, il/elle t’insulte (même pour rigoler). Tu as l’impression que tu ne fais jamais rien assez bien, et qu’il ou elle va toujours trouver quelque chose à redire.

Une relation doit faire du bien, aux deux personnes qui la vivent. Si tu te sens dévalorisé·e, c’est que ça va trop loin. Tu peux venir en parler avec nous sur le tchat, nous sommes là pour t’écouter.

Ce n’est jamais de sa faute

Lorsque vous vous disputez, ou qu’il/elle fait quelque chose qui te blesse, il/elle ne reconnait jamais qu’il/elle a tort. Parfois, il/elle peut s’excuser, mais il/elle n’assume jamais la responsabilité, il/elle dit des choses comme : « Oui c’est vrai, je t’ai frappé·e, mais tu m’avais énervé·e », « Tu as vu comment tu m’as parlé aussi ? », « Si tu me parlais moins fort, ça m’énerverait moins », ou encore « C’est parce que j’avais bu » ou « Tu sais comment je suis quand je suis défoncé·e ». En disant cela, il/elle dit que c’est de ta faute, ou celle de l’alcool, de la drogue, de la fatigue, etc. Or la seule personne responsable, c’est celle qui commet la violence.

Parfois, il/elle t’insulte, te rabaisse, jusqu’à ce que tu le/la gifles, puis il/elle te dit que c’est de ta faute s’il/elle a riposté avec des coups, ….

Parfois, il/elle dit qu’il/elle ne se souvient pas.

Tu te sens embrouillé-e, et tu ne sais plus quoi penser.

C’est la personne qui fait du mal qui est responsable. S’il/elle t’insulte, s’il/elle te rabaisse, s’il/elle te frappe, c’est de sa faute, et uniquement de sa faute.

Si tu te poses des questions, si tu te sens coupable, nous pouvons en discuter sur le tchat.

J’ai peur, je ne me sens pas toujours en sécurité

Tu as l’impression qu’il/elle est tout·e puissant·e. Il/elle te dit des choses comme : « Tu n’es rien sans moi », « C’est grâce à moi que tu en es arrivé·e là », « Je suis plus fort-e, tu ne peux rien faire », …

Il/elle te menace souvent de te quitter : quand vous n’êtes pas d’accord, quand il/elle veut faire l’amour et pas toi, quand il/elle te demande quelque chose avec lequel tu n’es pas à l’aise, …

Quand tu rentres chez toi, tu as une boule au ventre.

Parfois, il/elle te menace, toi, tes proches ou ton animal de compagnie, ou détruit des objets auxquels tu tiens, déchire tes vêtements,…

Dans une relation, les deux personnes doivent se sentir bien et en sécurité. Si ce n’est pas le cas, c’est que quelque chose ne va pas.

Si tu as peur dans ta relation, si tu ne t’y sens pas à l’aise et en sécurité, nous pouvons en discuter ensemble sur le tchat.

Je ne peux en parler à personne

Pour les autres, il/elle est charmant·e, bienveillant·e, souriant·e, et tu penses que les autres ne te croiront pas. Peut-être aussi qu’il/elle dit souvent aux autres que tu as tendance à mentir, que tu es très fatigué·e en ce moment, que tu exagères souvent, que tu es “hystérique”, etc.

Depuis que vous êtes ensemble, tu t’es peut-être brouillé·e avec ta famille ou tes amie·s, ou du moins, vous ne partagez plus grand chose ensemble, et tu ne peux plus te confier à elleux.

Peut-être qu’au contraire, il/elle est tellement avenant, et présent auprès des autres, qu’il/elle est indispensable à ton entourage, et qu’iels lui sont tous redevables. Tu as peur qu’iels ne te croient quand tu leur parleras.

Si tu n’as personne à qui en parler, ce n’est pas de ta faute, c’est probablement qu’il/elle a fait en sorte que tu ne puisses pas en parler en étant cru·e.

Si tu as envie d’en parler, nous sommes là pour te croire, te faire confiance et en discuter. Tu peux te connecter sur le tchat.

  • couple //
  • violences //
  • relation toxique //

Écrit par :

  • Louise Delavier -
  • Noémie Calixte -
  • En avant toute(s) -