il/elle veut toujours avoir des rapports sexuels

LARA “​Je suis avec mon copain depuis presque un an maintenant et je me rends compte que j’ai de plus en plus de mal à supporter de devoir le satisfaire sexuellement.​ Au début ça m’attirait beaucoup, j’adorais le faire plusieurs fois par jour avec lui. Mais maintenant, j’en ai de moins en moins envie. Lui, au contraire, en veut toujours plus. Et moi, j’étouffe. Je n’ai même plus le temps d’avoir envie que lui me harcèle déjà pour le faire.​ J’ai essayé d’en parler avec lui, plusieurs fois, mais il ne comprend pas. Enfin, il dit qu’il me comprend, mais rajoute ensuite que lui aussi serait malade de ne plus le faire autant qu’il le voudrait. Je ne sais pas comment faire pour nous satisfaire tous les deux, et j’ai peur de devoir me séparer de lui à cause de ça. En dehors de cet aspect, je l’aime de tout mon coeur et je n’imagine pas ma vie sans lui. Mais je serai incapable de continuer comme cela encore longtemps.”

ALYZEE “Cela fait deux ans que je suis avec mon copain, 21 et moi 19 ans. nous nous voyons le week-end et quelques jours par semaine (non, nous n’habitons pas ensemble) et nous faisons l’amour quasiment tout les soirs où nous nous voyons. Le problème, c’est que quand je n’ai pas envie, il se met à faire la tête et commence à me reprocher toute sorte de choses ! Il ne comprend pas que des fois je suis fatiguée et que je n’ai pas envie.. Pour lui, l’idéal serait de le faire 1 à plusieurs fois par jours, je craque je n’en peux plus. Pourtant, je l’aime comme une folle et je lui montre par toutes les petites attentions qui existe, mais voila, le soir venu je redoute sa réaction si je n’ai pas envie de le faire, il m’est déjà arrivé de me forcer pour ne pas qu’il me fasse la tête, j’ai envie d’en pleurer et je ressens parfois du dégoût après, il a sans arrêt envie… je n’en peux plus de cette situation, je ne suis pas une machine…”

Les signes de l’abus

Ton/ta partenaire :

Réagir

Dans un couple, c’est normal de ne pas avoir les mêmes envies au même moment, notamment en ce qui concerne la sexualité. Ce n’est pas le signe que le couple va mal ou qu’il y a un problème. Là où c’est un problème, c’est quand l’un·e des membres du couple utilise des techniques pour faire culpabiliser l’autre, en faisant du chantage affectif, par exemple, ou en menaçant (d’aller voir ailleurs, de partir, de diffuser des photos ou des vidéos intime de l’autre, etc). Ces techniques font pression sur la personne qui a moins envie de faire l’amour. Il s’agit alors de faire céder, pas d’inviter à avoir envie ; il s’agit de contrainte, et non plus de désir. La personne qui est forcée n’a pas plus envie, et ces pressions deviennent des violences. Forcer quelqu’un à avoir des rapports sexuels en utilisant la pression, le chantage ou la menace, même sa copine ou son copain, c’est ce qui s’appelle du viol et c’est interdit.

Le sexe n’a rien d’automatique dans un couple, et personne ne doit du sexe à personne. Même en couple, même si on s’aime et même si on est marié.e. Le principal, c’est vraiment que tout le monde soit d’accord, et ce n’est pas à celle ou celui qui n’a pas envie de changer. Contrairement à certaines idées reçues, la pratique sexuelle n’est pas quelque chose de vital, comme le serait le fait de respirer ou de boire de l’eau : il est tout à fait possible de se réfréner si on a très envie, ou de se débrouiller autrement pour assouvir son désir sexuel, par exemple en se masturbant.

Si ça t’arrive, n’hésite pas à venir en parler sur le tchat ! L’équipe est là pour t’écouter et te conseiller sans jugement et de façon tout à fait bienveillante. Tu peux aussi lire l’article “Ses pratiques sexuelles me gênent” pour aller plus loin.