Mon frère veut me contrôler

“Tu ne vas pas sortir habillée comme ça ?”, “T’as pas intérêt à sortir avec ce mec”, “Tu es toujours vierge j’espère ?”, “Fais pas ta pute”.

Ce genre de phrases, beaucoup de jeunes femmes les ont déjà entendues. C’est difficile de faire face à ces réflexes qui, sous couvert de bons sentiments, sont très enfermants. Les frères, et principalement les grands frères, jouent souvent un rôle particulier dans la famille, surtout auprès de leurs (petites) soeurs. Ils occupent généralement une place de “protecteur” qui peut défendre mais aussi décider de ce que leurs soeurs ont le droit de faire ou pas.

Cela vient avant tout de la différence de rôles qu’ont les hommes et les femmes dans la société. On attend des hommes qu’ils soient forts, puissants et autoritaires, face à des femmes compréhensives, calmes et douces. En rentrant dans ces cases qu’on nous enseigne depuis qu’on est enfant, on crée des différences et des inégalités entre les femmes et les hommes, entre les soeurs et les frères.

Pour aller plus loin dans la question des rôles genrés, tu peux aussi lire l’article [“Pourquoi dit-on que ce sont les hommes qui sont violents ?”]().

Ce sont ces habitudes qui font que ça peut paraître normal à des frères d’avoir un regard sur les choix, les fréquentations, les habits et les ami·e·s de leur(s) soeur(s). Ils peuvent même demander à d’autres hommes ou garçons de “surveiller” les filles de leur famille quand ils ne sont pas là. Surveiller, c’est déjà contrôler. C’est normal de vouloir faire attention aux personnes dont on est proches et auxquelles on tient, et c’est aussi normal de se sentir une certaine responsabilité envers d’autres, surtout quand on est l’aîné·e par exemple. Mais contrôler, c’est exercer une violence.

Ton frère n’a pas le droit de te dire qui fréquenter, quoi mettre, avec qui parler, et il n’a pas non plus le droit de regarder avec qui tu parles sur ton téléphone par exemple. Ta vie privée ne regarde que toi ! Ce n’est pas parce que beaucoup de gens le font que c’est normal ou que ce n’est pas grave. Te contrôler, c’est te priver de liberté, et c’est interdit.

Si tu es dans cette situation et que tu veux en discuter, tu peux te connecter sur notre tchat ! Tu peux aussi lire l’article “Les bases d’une famille saine” pour continuer la réflexion.

  • famille //
  • contrôle //

Écrit par :

  • Ynaée Benaben -
  • Louise Delavier -
  • En avant toute(s) -