Ma famille veut me marier

GIULIA « Nous étions en visite dans les Balkans quand mes parents ont découvert que je fréquentais quelqu’un. Il avait 17 ans et il s’était passé environ un an depuis que je l’avais rencontré la première fois sur Internet. Ma famille est entrée dans une fureur folle. Ma mère m’a frappée avec un marteau en plastique sur la tête. Mon père me lançait des objets tandis que mon oncle me battait. Les semaines suivantes, ils m’ont enfermée dans la maison. Je ne pouvais pas aller aux toilettes ni utiliser le téléphone sans surveillance. »

JALILA « Je suis une algérienne âgée de 23 ans (…) aujourd’hui allah a mis sur mon chemin un homme merveilleux (…) Il est venu demander ma main à mon père qui a refusé car il est Brésilien (converti depuis maintenant 8 ans mashAllah). J’ai malgré tout insisté envers mes parents car je l’aime vraiment beaucoup mes parents s’en sont donc pris à moi car en plus de ça j’ai refusé d’épouser un homme que mon père m’a présenté, ma mère m’a tapée, m’a craché dessus, m’insulte tous les jours (et de très très graves insultes) me dit que je suis la honte de la famille car je veux épouser un non-arabe et mon père m’ignore complètement. Evidemment je n’ai plus aucune vie sociale, plus d’ami plus de tél portable, ils m’ont pris ma cb tout mon argent, ils veulent même que j’arrête de travailler. »

Les signes de l’abus

Des membres de ta famille :

Réagir

Toute autorité parentale a des limites !

Tu es la/le seul·e à pouvoir disposer de ton corps et choisir comment tu vis ta sexualité. Les insultes, coups, rabaissements et menaces de la part de ta famille sont des violences dont tu peux te protéger. Tu peux craindre que t’opposer au choix de ta famille crée une séparation forte et une opposition de leur part, qu’ils soient jugés par les voisins, la communauté, les ami·es et le reste de la famille, la justice et qu’ils·elles soient déshonoré·e·s. Mais le fait qu’ils décident à ta place peut te mettre en danger. Lorsque des membres ou ami·e·s d’une famille imposent à leur fils·le, cousin·e, nièce, sœur, une union non désirée, ils/elles procèdent à un mariage forcé, et c’est puni par la loi.

  • famille //
  • contrôle //

Écrit par :

  • Ynaée Benaben -
  • Louise Delavier -
  • En avant toute(s) -